Guide sur le Reconstructible

Premier pas sur l’atomiseur reconstructible :

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander des conseils sur le reconstructible alors voici un petit guide pour commencer sur de bonnes bases :

Les atomiseurs reconstructibles sont des accessoires qui permettent aux vapoteurs de refaire eux-mêmes une résistance avec le montage de leur choix. Cela permet aux utilisateurs avertis mais aussi aux néophytes passionnés de diversifier les saveurs avec des bouffées généreuses.

D’un diamètre d’environ 20mm (et doté d’un pas de vis 510), on utilise le plus souvent l’atomiseur reconstructible sur des Mods électroniques ou mécaniques.

Il existe deux grandes familles de reconstructibles : le type "Tank" et le type "Dripper".

 

guide-7

L’atomiseur reconstructible "Tank" :

 

Comme son nom l’indique, "Tank" signifie "Réservoir" en Anglais. Il dispose d’un réservoir en e-liquide pouvant aller jusqu’à 5-6ml voir plus.

Le principe est le même que sur un clearomiseur, sauf que vous avez la possibilité d’utiliser différents « type » de mèches pour jouer sur  la capillarité de votre liquide.

 

Plusieurs types de montages sont possibles sur les atomiseurs reconstructibles.

Les plus courants sont : le montage avec de la fibre de silice qui, torsadée ou tressée, s’apparente à une cordelette blanche.

Le montage de type Genesis, il se réalise avec du Mesh (ou tissu d’acier).

Et le type coton/ fibre, relativement délicat à travailler mais très facile à monter, il nécessite un remplacement régulier.

 

L’atomiseur reconstructible « Dripper » :

 

Le principe est le même que pour le « Tank »  sauf qu’il ne contient pas de réservoir. Il est de ce fait souvent plus petit.

Le seul "réservoir" sont les quelques gouttes de e-liquide que l’on dépose sur les mèches, afin de les imbiber.

Le Dripper est souvent utilisé pour goûter un liquide, l’avantage est de pouvoir se faire une idée en seulement quelques gouttes et de changer de liquide plus rapidement.

Néanmoins, il peut aussi être utilisé pour porduire de gros nuages de vapeurs par les plus éxpérimentés.

 

Important : que ce soit sur un atomiseur reconstructible Tank ou Dripper, le flux d’air (ou airflow) est crucial. Il faudra TOUJOURS que la résistance soit au plus près de l’entrée d’air.

Une résistance éloignée vous donnera un hit (sensation en gorge) trop important et désagréable, ainsi que peu de vapeur.

A l’inverse, une résistance proche de l’airflow engendrera une vapeur abondante avec un hit légèrement plus faible.

 

Alors quels sont les différents consommables à utiliser pour refaire ses résistances ?

 

 Les différents consommables :

 

 

Le fil résistif :

 

Pour refaire la résistance d’un atomiseur reconstructible, il faut une partie chauffante que l’on appelle fil résistif.

Ce fil permet au liquide présent sur votre mèche de s’évaporer. C’est le consommable le plus important.

Il existe plusieurs types de fils résistifs (Kanthal, Inox, Nichrome…) qui se mesurent en fonction de leurs diamètres. 
Le diamètre des fils est compris entre 0.15mm et 0.60mm, le plus utilisé reste le 0.30mm.

Plus votre fil est gros, plus il sera difficile à travailler.

Plus votre fil résistif est gros, plus sa résistivité est faible (proche de 0Ω), de ce fait,  il chauffera plus rapidement et plus fortement qu’un fil plus fin. On mesure la résistivité d’un fil résistif en Ω/m (Ohms/mètre), prenons l’exemple d’un Kanthal A1.

  • Kanthal A1 - 0.3mm = env. 20 Ω/m
  • Kanthal A1 - 0.2mm = env. 45 Ω/m

 

En résumé, plus le diamètre du fil est gros, plus il sera destiné à faire des résistances basses.

 

Astuce : Le fait de former un angle relativement sec sur son Kanthal (ou fil résistif) ralentit la course des électrons. Perturbés par ce point d’angle, le fil résistif ne s’échauffe pas sur la distance entre le pli et la borne, le point chaud ne se forme donc pas. Cette méthode est souvent pratiquée sur les montages de type Genesis mais peut aussi être reprise pour d’autres atomiseurs reconstructibles. 

 

kanthal-a1

La mèche pour un atomiseur reconstructible :

 

La mèche est la partie de l'atomiseur reconstructible qui assure la capillarité avec le liquide.

 

Définition de la Capillarité :

Le phénomène de la capillarité désigne ordinairement la capacité de l’eau et de certains liquides à monter naturellement malgré la force de gravité le long de tubes très fins plongés dans ces liquides. La remontée est d’autant plus forte que le tube est fin.
 

La capillarité pour la vape est plutôt comparable à celle d'un buvard qui aspire l’encre ou une éponge qui se gorge d’eau.

 

 On distingue 3 grandes familles de mèches pour atomiseur :

 

a) La mèche en coton (cardé,bacon,japonnais…)

 

D’une capillarité relativement "moyenne", la mèche coton est souvent utilisée pour réaliser des montages de type micro-coil (de petites spires collées les unes contre les autres).

L’avantage est de pouvoir changer sans avoir, pour autant, besoin de refaire son micro coil et surtout un très bon rendu de saveur.

L’inconvénient est de devoir changer très souvent le coton. Vous ne pouvez pas non plus faire de « Dry Burn » avec le coton.

 

*Le dry-burn consiste à faire chauffer à vide votre résistance à sec pour enlever tous les dépôts et résidus pouvant s’y trouver.

 

b) La mèche en fibre de silice :

 

La fibre de silice est torsadée, souvent similaire à celle que l’on voit dans les clearomiseur. A l’inverse du coton, la fibre de silice a l’avantage de ne pas brûler quand elle est chauffée, il est donc possible de faire un "dry-burn".

La mesure de la fibre de silice (ou fibre de silica) est assurée en mm en fonction de son diamètre, la taille la plus fréquente est de 2mm mais on peut aussi trouver du 1mm ou du 3.5mm.

 Il est commun de mettre 2 brins pour construire une mèche, il suffit alors de faire les spires autour des 2 brins une fois superposés.

La mèche en fibre de silice est très polyvalente et facile à manipuler, il est conseillé de commencer à refaire la résistance de son atomiseur reconstructible avec !

Les spires de votre Kanthal peuvent être égalisées sans risque de détériorer la mèche de silice.

 

c) La mèche en Mesh :

 

Le Mesh est un tissu d’acier inoxydable de type Inox 316L, généralement proposé sous forme de feuilles (format A4 - A5 ou A6...), il est réputé pour sa grande capillarité et robustesse.

Le Mesh est mesuré en fonction de son nombre de fibres par pouce ; par exemple le repère #200 est donné pour du 200 fibres par pouce. Il existe aussi du Mesh #325 - Mesh #400 ou encore du Mesh #500.

Etant donné que le Mesh est en Inox, le dry-burn peut être réalisé sans contrainte !

On parlera d’un montage de type Genesis lorsque l’on décide de construire "une mèche" en Mesh. Sommairement, un montage Genesis consiste à enrouler le Mesh sur lui-même pour former un tube d’Inox fortement serré. Pour vous donner une idée, il faut prendre environ 9cm de longueur (env. 4-5cm de large) de Mesh #200 pour réaliser votre mèche qui fera entre 2 et 3mm de diamètre. L’oxydation du Mesh au chalumeau est aussi une étape importante suivant le montage que l’on souhaite réaliser.

 

Le montage Genesis se distingue par sa robustesse mais aussi par sa difficulté de réalisation, les points chauds peuvent être fréquents au début !

 

fiber-freaks

Matériel pour atomiseur reconstructible

 

Conseil : pour des raisons de praticité et d’aisance dans la construction de résistances sur les atomiseurs reconstructibles, nous vous conseillons le matériel suivant :

 

  • Coupe ongle (gros format) : pour couper le fil résistif et la fibre
  • Ciseaux : pour couper le Mesh et éventuellement le fil et la fibre
  • Support Ohmmètre (idéal) : pour tester la valeur de vos résistances avant de la mettre sur votre Mod ou batterie mais aussi pour détecter un éventuel court circuit
  • Un chalumeau : pour oxyder le Mesh
  • Un briquet : pour chauffer et stabiliser le fil résistif
  • Une boite de petits tourne vis
  • Une pince en céramique pour coller vos micro coil

 

Nous rappelons que les atomiseurs reconstructibles sont destinés à des personnes passionnées et minutieuses, désireuses de se lancer dans la réalisation de résistances. Clopacabana.com ne pourra malheureusement pas accompagner chacun d’entre vous dans l’apprentissage des atomiseurs reconstructibles, dans les différents montages et diagnostic de chacun des problèmes rencontrés.

Nous vous invitons vivement à visiter le forum des vapoteurs et les différents Tutos vidéo sur Youtube qui sont tous deux une véritable mine d’or d’informations !

 

 

Guide réalisé avec l’aide du forum e-cigarette

 

rea-paiement Paiement 100% sécurisé
rea-livraison Livraison offerte dès 29.90€
rea-expedition Expédition rapide en 24h
rea-suivi Conseils & Guides

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,