"La cigarette électronique cause beaucoup moins d’inflammation que le tabac" - Une étude Canadienne.

Les preuves que la cigarette électronique cause beaucoup moins de dommage que la cigarette traditionnelle ne sont aujourd'hui pas rares. Il est très facile de trouver des témoignages ou plus scientifiquement des études qui démontrent comment et pourquoi c'est le cas. Une nouvelle étude vient s'ajouter aujourd'hui à la pile. Elle nous vient de l'Institut de Cardiologie de Montréal. Nous vous faisons un résumé.

Cette étude récente nous vient de l'Institut de Cardiologie de Montréal via l'observatoire de la prévention. Elle est rédigée par le Docteur Martin Juneau, Cardiologue et Directeur de la prévention, Institut de Cardiologie de Montréal ainsi que Professeur titulaire de clinique.

Le scientifique se penche sur les inflammations causées par la cigarette et celles par la cigarette électronique et c'est sans équivoque que ce dernier en vient à la conclusion que la cigarette électronique est beaucoup moins dangereuse que les cigarettes traditionnelles.

L'objectif de l'étude est de démontrer les risques drastiquement réduits via l'usage de la vapoteuse en comparaison à la consommation des cigarettes traditionnelles qui réduisent de 10 ans la durée de vie du consommateur et qui aura 40 fois plus de chances d'avoir un cancer des poumons. Pour rappel, "le risque de mortalité prématurée est due à l’exposition répétée des fumeurs aux milliers de substances toxiques et cancérigènes  qui sont générées lors de la combustion des feuilles de tabac (hydrocarbones aromatiques polycycliques et nitrosamines, entre autres); combustien qui n'existe pas dans un système électronique.".

Il rappelle et reconnaît qu'il est très difficile d'arrêter de fumer, cependant, l'arrêt peut être très vite récompensé. En effet, "les dommages du tabac sur la santé cardiovasculaire peuvent être renversés en cessant de fumer : les études montrent en effet qu’un ex-fumeur voit son risque d’accident cardiovasculaire diminuer de 40 % dès les cinq premières années après l’abandon et devient similaire à celui d’un non-fumeur après 10-15 ans. Le sevrage du tabac est bénéfique à tout âge, mais est particulièrement efficace avant l’âge de 40 ans, avec une réduction de 90 % du risque de mortalité prématurée associée au tabagisme."

 

Vapoter c'est réduire les dommages

Après avoir détaillé les effets bénéfiques immédiats de l'arrêt du tabac, le Docteur Martin Juneau en vient donc à la cigarette électronique et décrit à quel point il est instantanément bénéfique au consommateur de passer à la cigarette électronique : "En plus de faciliter à plus long terme l’arrêt du tabagisme, l’adoption de la cigarette électronique a aussi comme avantage de réduire immédiatement les dommages causés par le tabac.  Rappelons que dans une cigarette électronique, une solution de nicotine est chauffée à 80 °C (comparativement à des températures avoisinant les 900 °C dans une cigarette) et que la vapeur générée ne contient donc pas de monoxyde de carbone, ni les milliers de produits de combustion toxiques présents dans la fumée de la cigarette."

Il cite également une étude française de l'institut Pasteur (cocorico) qui rappelle que la vapeur émanant des cigarettes électroniques contient moins de 1% des substances toxiques présentes dans la fumée des cigarettes.

L'étude étant portée sur le risque d'inflammation causée par l'utilisation des cigarettes et des vapoteuses, c'est sans surprise que la différence est frappante : "Deux études récentes montrent que cette baisse drastique de la quantité de composés toxiques dans la vapeur de cigarette électronique est corrélée avec une diminution très importante de l’inflammation normalement observée en réponse à la fumée de cigarette."

Le Docteur Martin Juneau poursuit en démontrant donc que remplacer les cigarettes par la version électronique peut véritablement diminuer la réponse inflammatoire, et donc, le risque d’atteintes cardiovasculaires.

En conclusion, c'est une nouvelle démonstration positive qui vient s'ajouter à la longue liste en faveur de la cigarette électronique.

Évidemment, il est de notre devoir de rappeler que la cigarette électronique c'est mieux que la cigarette, mais ce qui est mieux que tout : c'est de ne pas fumer ni vapoter.

Mais ne sautons pas les étapes et essayons ensemble de ne plus jamais consommer une seule cigarette. D'ailleurs le Docteur Martin Juneau finit sur ces lignes : "Pour véritablement réduire les dommages causés par le tabagisme, la cigarette électronique doit donc remplacer complètement la cigarette et non pas servir simplement à réduire le nombre de cigarettes fumées dans une journée.".

Alors, on arrête ensemble ?

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
rea-paiement Paiement 100% sécurisé
rea-livraison Livraison offerte dès 29.90€
rea-expedition Expédition rapide en 24h
rea-suivi Conseils & Guides

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,